Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Sixième édition du concours Madeleine Tchicaya: Les alliances interethniques au menu

Publié

on

La remise des lots aux lauréats de la sixième édition du concours Madeleine Tchicaya s’est déroulée le 18 mai au lycée jeunes filles de Yopougon.

Avec pour thème: « Les alliances interethniques, facteur de cohésion sociale », ce concours a été initié par l’association Les amis du livre pour occuper sainement les élèves des lycées et collèges en les encourageant à la pratique de la lecture et à la création littéraire. Tout en sensibilisant à la cohésion sociale, ce concours a mis en compétition 875 candidats venus de 26 lycées et collèges de plusieurs régions de la Côte d’Ivoire.

Devenu un rendez-vous incontournable selon Serges Grah, président des Amis du livre, ce concours permet de faire la promotion du livre et de la lecture en milieu scolaire, gages d’une formation réussie et du modelage du citoyen accompli. Il a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance au président de la République pour son attachement à la promotion de la lecture et à la culture du mérite.

« Nous sommes heureux de constater l’enthousiasme et l’émulation suscités par ce prix qui relève, chaque année, de jeunes talents littéraires. Les enfants nous montrent qu’ils sont capables du meilleur si on leur en donne l’occasion », s’est-il réjoui. Il a ensuite indiqué que de nombreux sacrifices doivent être consentis pour récompenser le mérite des enfants et ainsi les détourner des vices auxquels ils sont exposés.

Le Dr Philippe Ibitowa, conseiller du président de la République en charge de la culture, a indiqué que c’est une initiative à saluer dans la mesure où elle permet de valoriser l’un des vecteurs culturels qu’est le livre. « Le livre est un vivier qui permet d’inculquer à nos enfants, nos jeunes frères, le savoir qui leur donne d’exercer leur intelligence et leur envie d’apprendre à travers l’univers que leur ouvre le livre », a-t-il rappelé.

Pour lui, ce concours est une belle opportunité qui montre aux enfants, en dehors des autres axes d’apprentissage comme le virtuel, qu’il existe encore de nombreux secrets dans le livre à découvrir.

Les membres du jury, avec à leur tête Hélène Lobé, enseignante de lettres à l’université de Cocody et écrivain, ont décerné la première, place dans la catégorie lycées, à Kouassi Adjoua Lysiane du lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro pour le prix Paul Ahizi de poésie, pour le prix Jean-Marie Adiaffi de nouvelle, la première place est revenue à Soumahoro Ouegua du collège sainte Trinité d’Issia, pour celui de Joseph Amon d’Aby de conte, c’est Ouattara Fatoumata du lycée moderne 2 d’Abengourou qui a raflé la mise quand, enfin, pour le prix Bernard Binlin Dadie du théâtre, Traoré Sarata du lycée moderne jeunes filles de Yopougon s’adjugeait le prix.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / La lecture promue auprès des élèves et enseignants de Niakara

Publié

on

L’inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEP) de Niakara a organisé, mercredi, la 2 ème édition de sa “Journée du livre et de la lecture” au cours de laquelle les autorités administratives et politiques locales ont exhorté les élèves et enseignantsq à aimer la lecture et à lui accorder “une place de choix ” pour booster les résultats scolaires.

La préfette de Niakara, Maténin Ouattara, patronne de la 2ème édition de la “Journée du livre et de la lecture” de l’IEP de Niakara, a insisté sur l’importance de la lecture dans l’éducation, la formation et l’édification de l’homme.

“La lecture est un puissant moyen d’acquisition de savoir, d’instruction et donc de transformation profonde de l’être humain”, a-t-elle fait savoir.

Le maire de Niakara, Pierre Koné Nakahouélé, il s’est réjoui non seulement de la tenue de cette célébration dans sa localité félicitant l’IEP de Niakara pour cette initiative “qui nous unit autour du livre, œuvre de l’esprit qui nous fait voyager et brise les barrières”.

La 2ème édition de cette Journée du livre et de la lecture, qui a eu pour thème “Le livre comme outils de réconciliation des peuples”, a été une occasion pour les différents intervenants de rendre hommage aux écrivains ivoiriens mais aussi et surtout d’encourager l’accès du livre aux populations.

Cette cérémonie a été parrainée par le sénateur du Hambol, Simon Ouattara Lamine, et présidée par le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, André-Emmanuel Coulibaly Tiémoko.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Les activités socioculturelles et sportives lancées au lycée moderne de Ouangolodougou

Publié

on

Les activités socioculturelles et sportives du lycée moderne Alassane Ouattara de Ouangolodougou ont été lancées, vendredi, au sein de l’établissement en présence du sous-préfet et de nombreux parents d’élèves.

“Les activités socioculturelles et sportives lancées ce jour marquent  le début des activités culturelles qui atteindront leur apothéose avec la phase finale du Festival des arts et de la culture (FESACULT) de la région du Tchologo, organisé cette année à Ouangolodougou. Le commencement des activités sportives qui connaîtront aussi leur épilogue avec les compétitions de l’OISSU”, a dit le proviseur du lycée, Makadi Sori.

Le proviseur demande le soutien des parents et des partenaires de l’école afin de permettre au lycée de glaner des prix à l’occasion de ces deux grands rendez-vous que sont l’OISSU et le FESACULT.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Lancement des activités socio-culturelles de l’IEP Abengourou Indénié

Publié

on

La structure d’animation et de loisir de l’Inspection d’enseignement primaire (IEP) Abengourou Indénié dénommée SALIA a procédé, vendredi, à Abengourou au lancement de ses activités socio-culturelles et sportives.

La cérémonie de lancement officiel a eu lieu au groupe scolaire Boko Kouao Eugène d’Abengourou, en présence de l’IEP, Koffi Kouadio Jeannot, de la directrice du Centre d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) d’Abengourou, Kakou N’Goran Virginie et du représentant du directeur régional de l’éducation nationale (DREN).

Le président de la SALIA, Bamba Singo dit Sékalanga, a indiqué que l’objectif est de détendre et d’épanouir les enseignants et leurs élèves. Au programme des activités, des compétions sportives inter secteurs, entre enseignants et des inter classes entre élèves, ainsi que des chants, danses poésie et des ballets et une sortie détente.

Le lancement des activités socio-culturelles de la SALIA a été marqué par plusieurs compétions sportives dont un match de handball entre enseignantes. Les finales se joueront en mai à la date de la fête des enseignants.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 091 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons