Connecte-toi avec nous

Santé

Santé / Coronavirus : l’épidémie rebondit en Chine au moment où l’Europe rouvre ses frontières

Publié

on

La Chine a enregistré dimanche un rebond des nouveaux cas de Covid-19, renforçant les craintes de résurgence de la pandémie dans le pays où elle a démarré l’an dernier, au moment même où plusieurs pays d’Europe s’apprêtent à rouvrir leurs frontières après avoir constaté un recul de la maladie.

Sommaire

  1. L’Europe rouvre ses frontières
  2. Retour des touristes

Selon les autorités chinoises, 57 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus ont été recensés en 24 heures, dont 36 à Pékin, le plus haut chiffre quotidien depuis avril. Une nouvelle inquiétante pour le reste du monde qui redoute une seconde vague de l’épidémie, qui continue à faire rage en Amérique latine.

Grâce à de stricts contrôles, au port du masque et aux opérations de confinement, l’épidémie était sous contrôle en Chine, où est apparu le nouveau coronavirus l’an dernier à Wuhan (centre).

Mais un nouveau foyer de contamination a été détecté dans le sud de Pékin au marché de gros de Xinfadi, qui vend notamment de la viande, du poisson et des légumes. Une découverte qui a entraîné le confinement de 11 zones résidentielles des environs.

Un homme de 56 ans, qui travaille comme chauffeur de bus à l’aéroport et qui s’était rendu au marché de Xinfadi avant de tomber malade, fait partie des cas rapportés dimanche.

Des centaines de policiers et de membres de la police paramilitaire, dont beaucoup portant des masques de protection et des gants, ont été vus samedi par des journalistes de l’AFP près du marché de Xinfadi.

Toutes les personnes travaillant dans ce marché ou qui s’y sont rendues depuis le 30 mai, doivent subir un test de dépistage, de même que les habitants des quartiers avoisinants.

« Les gens ont peur« , a raconté un vendeur de fruits et légumes à l’AFP sur un autre marché de la ville. Dans certains quartiers de Pékin, les habitants étaient cloîtrés chez eux et les commerces et restaurants étaient fermés dimanche.

L’Europe rouvre ses frontières

Ce regain d’inquiétude en Chine intervient alors qu’en Europe, où la maladie est en net recul, l’Allemagne, la Belgique, la France et la Grèce rétablissent lundi matin la libre circulation avec tous les pays de l’Union européenne. L’Autriche fera de même lundi à minuit.

En France, le président Emmanuel Macron prononce dimanche soir une allocution solennelle, alors que les appels à accélérer le processus de déconfinement se sont multipliés ces derniers jours dans le pays. Le coronavirus y a fait 29.398 morts, mais le nombre de malades ne cesse de baisser.

Mais en Italie, qui a rouvert ses frontières depuis le 3 juin, deux nouveaux foyers de coronavirus ont été détectés ces derniers jours à Rome, l’un dans un hôpital, l’autre dans un immeuble squatté.

Et l’Iran a annoncé dimanche plus de 100 morts du Covid-19 en 24 heures, ce qui n’était plus arrivé depuis deux mois et porte le bilan de l’épidémie à 8.837 morts dans le pays.

Avec un total de 42.720 morts recensés samedi soir, le Brésil est le deuxième pays le plus endeuillé par le Covid-19, derrière les Etats-Unis (115.347 morts pour plus de deux millions de cas).

Au total, le Covid-19 a fait plus de 427.000 morts et contaminé plus de 7,7 millions de personnes sur la planète, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles.

Son épicentre se trouve désormais en Amérique latine, où en dehors du Brésil, la situation empire dans des pays comme le Mexique et le Chili, cependant qu’au Honduras, le système hospitalier est « au bord de l’effondrement », a averti le professeur Marco Tulio Medina, de l’Université Nationale.

En Inde, qui a enregistré près de 9.000 morts et plus de 300.000 cas confirmés du nouveau coronavirus, les corps s’entassent dans les morgues car le personnel des cimetières et des crématoriums n’arrive pas à suivre le rythme des décès. Selon les médias indiens, de nombreuses personnes décèdent après avoir été refusées par les hôpitaux.

Accusés d’avoir mal géré la crise sanitaire ou d’agir à contretemps, des gouvernements se retrouvent sur le banc des accusés un peu partout dans le monde.

Au Chili, le ministre de la Santé a ainsi démissionné samedi après une semaine de polémique sur la hausse du nombre des cas de nouveau coronavirus et la méthodologie de comptage.

Retour des touristes

En Italie, où l’épidémie a fait plus de 34.000 morts, le Premier ministre Giuseppe Conte a appelé samedi à la préparation d’un plan de relance économique « courageux ».

En attendant, les touristes retournent en grand nombre à Venise, à l’occasion de la réouverture du Palais des Doges. « C’est une émotion très forte, comme un premier jour d’école« , a témoigné Maria Cristina Gribaudi, présidente de la Fondation des musées civiques de Venise.

La Grèce, elle aussi, est « prête à accueillir les touristes cet été » en toute sécurité, a affirmé le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

Quant à l’Union européenne, elle a sécurisé samedi son approvisionnement en vaccins contre le nouveau coronavirus en concluant un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca qui garantit la fourniture de 300 millions de doses lorsqu’un vaccin aura été découvert.

Source : doctissimo

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Santé

Santé / Des masseurs et kinésithérapeutes initient une opération de don de sang

Publié

on

Des masseurs et kinésithérapeutes ont initié, samedi à Abidjan,  une opération de don de sang en vue de répondre à l’appel lancé par le Centre national de transfusion sanguine (CNTS).

Selon le président de l’Association des masseurs et kinésithérapeutes (AIMK), Diabagatê Soualio, cette initiative vise à voler au secours du CNTS dont les activités ont été impactées par la crise sanitaire liée à la maladie à Coronavirus COVID-19.

« Nous organisons cette opération citoyenne de don de sang afin de manifester notre solidarité aux patients qui ont besoin de sang », a ajouté M. Diabagaté lors de l’opération tenue au CNTS à Treichville, appelant les concitoyens à leur emboiter le pas.

L’AIMK existe depuis un demi siècle. Elle est une organisation professionnelle regroupant plus de 15 kinésithérapeutes et a pour objet de vulgariser cette thérapie très importante pour l’appareil locomoteur ou le bien-être physique.

L’Association organisera bientôt, une caravane nationale sur toute l’étendue du territoire afin de promouvoir le bien-être de cette thérapie qui devient de plus en plus accessible à toutes les populations.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

Santé

Santé / Covid-19 : Point de la situation dans le monde

Publié

on

La pandémie de Covid-19 continue sa progression avec plus de 11 471 000 cas d’infection diagnostiqués dans 196 pays et territoires, au moins 5 991 700 guéris, et plus de 534 306 morts dans le monde, en date du 06 juillet.

Dans ce bilan général, les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec 129 947 décès. Suivent le Brésil avec 64 867 décès, le Royaume-Uni 44 220, l’Italie 34 861 et le Mexique avec 30 366, dont le bilan dépasse désormais celui de la France (29 893).

Comme mesures draconienne prises par les Etats, l’Australie qui a enregistré plus de 8 500 cas de coronavirus et 105 décès, a décidé ce lundi, d’isoler l’Etat de Victoria, le plus touché par le coronavirus avec 127 cas ce jour.

Après des semaines d’allégement des restrictions, Melbourne, en Australie, a enregistré une flambée du nombre d’infections, conduisant les autorités sanitaires à confiner les habitants de certains quartiers. Cette mesure qui s’étend jusqu’au 29 juillet, concerne plus de 300 000 habitants de cette ville, la deuxième du pays, qui en compte 5 millions.

Les Etats-Unis ont recensé 39 379 nouveaux cas de Covid-19 en vingt-quatre heures, selon un dernier bilan publié dimanche par l’université Johns-Hopkins en Maryland. Le nombre total de cas confirmés s’élève désormais à 2 876 143. Des hôpitaux au bord de la saturation.

Le Mexique est devenu, samedi, le cinquième pays le plus endeuillé, avec 30 366 morts liés à la pandémie. La réouverture des centre commerciaux à Mexico City, prévue lundi, a été repoussée à mercredi.

L’Inde a enregistré ce lundi plus de 697 000 cas et au moins 19 693 morts. Le gouvernement craint qu’un demi-million de personnes ne soient contaminées d’ici à la fin du mois de juillet.

La capitale New Delhi a commencé à traiter les patients dans un centre spirituel reconverti en un gigantesque centre d’isolement et en hôpital comptant 10 000 lits, dont beaucoup sont en carton, pour le traitement de personnes présentant des symptômes légers.

Le Chili a recensé dimanche plus de 10 000 morts dues au Covid-19, en additionnant les cas avérés et les cas probables, comme le préconise l’Organisation mondiale de la santé.

Le ministère de la santé iranien a annoncé dimanche 163 morts supplémentaires de Covid-19, le nombre le plus élevé dans le pays depuis le début de l’épidémie. Avec plus de 11 400 décès, l’Iran est le pays le plus durement touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

En Espagne, deux semaines après la levée du confinement national, 70 000 personnes ont été soumises, dimanche, à des mesures d’isolement en Galice, dans le nord-ouest du pays. Cela fait suite à la détection de nouveaux foyers de contamination, notamment dans des bars. La capacité d’accueil des bars et des restaurants sera donc réduite de moitié et les résidents devront porter un masque de protection à l’extérieur, même sur les plages, ont annoncé les autorités.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

Santé

Santé / Covid-19 : point de la situation en Afrique

Publié

on

Abidjan, 06 juil 2020 (AIP)- Les statistiques sur la propagation de Covid-19 en Afrique, en date du 06 juillet, présentent 476 637 cas confirmés, 11 364 décès, 227 169 guérisons et 238 104 malades encore hospitalisés.

Par région, les pays les plus touchés sont :

Afrique australe = Afrique du Sud (196 750 cas, 3 199 décès, 93 315 guérisons)

Afrique de l’est = Soudan (9 767 cas, 608 décès, 4 673 guérisons)

Afrique de l’ouest = Nigeria (28 711 cas, 645 décès, 11 665 guérisons)

Afrique centrale = Cameroun (12 592 cas, 313 décès, 10 100 guérisons)

Afrique du nord = Égypte (75 253 cas, 3 343 décès, 20 726 guérisons)

Ce lundi, plus de 10 000 nouveaux cas ont été enregistrés en Afrique du Sud, pays africain le plus touché. Également, 698 nouvelles contaminations au Maroc, 216 nouvelles personnes contaminées à Madagascar. De nombreux pays africains ont enregistré le week-end dernier des flambées record de Covid-19.

De nouvelles mesures ont été prises comme à Madagascar où la capitale entre dans un nouveau confinement ce lundi jusqu’au 20 juillet prochain. Le Malawi a quant à lui annulé, les célébrations de l’indépendance prévues ce lundi.

Au Congo-Brazzaville, des soutiens se multiplient en faveur du général Jean Marie Michel Mokoko. L’ancien chef d‘état-major des forces armées congolaises et candidat malheureux à la présidentielle de 2016 a été testé positif au coronavirus. Au cours d’une conférence de presse tenue lundi à Brazzaville, la capitale, des ONG des droits humains ont appelé la communauté internationale à intervenir auprès des autorités pour qu’il soit libéré de prison afin de suivre son traitement contre la covid-19. Ses avocats s’opposent à son transfèrement à une clinique de la capitale qu’ils considèrent comme étant en insuffisance d‘équipement. De son côté, Brazzaville n’a pas encore commenté cette situation.

Le Kenya reprendra ses vols internationaux et nationaux le 1er août dans le cadre d’une levée progressive des mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus, pourtant en phase de progression dans la première économie d’Afrique de l’Est. Le pays avait interrompu les vols internationaux dans la nuit du 25 au 26 mars.

Au Malawi, le nouveau président, Lazarus Chakwera, a annulé dimanche les célébrations de l’indépendance de ce pays d’Afrique australe prévues lundi et réduit de manière draconienne sa cérémonie d’investiture le même jour, en raison d’une forte hausse des cas de coronavirus. Lazarus Chakwera est l’ex-chef de l’opposition proclamé vainqueur du scrutin présidentiel du 23 juin, organisé après l’annulation pour fraude de l’élection en 2019.

En Égypte, le monde culturel en deuil. L’actrice égyptienne Ragaa al-Guiddawi s’est éteinte dimanche à l‘âge de 81 ans des suites de Covid-19, a annoncé le syndicat national des comédiens. « Ragaa al-Guiddawi est morte ce matin du Covid-19 (…) En raison du protocole sanitaire, nous n’avons pas prévu d’obsèques publiques », a indiqué le président du syndicat, Ashraf Zaki.

La Côte d’Ivoire qui a enregistré 10 772 cas confirmés. devient après le Ghana, le deuxième pays d’Afrique de l’ouest à dépasser la barre des 10.000 cas. Le premier cas de maladie à coronavirus a été annoncé par le Gouvernement le 11 mars 2020.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 319 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons