Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

HOMMAGE A TOUS LES ENSEIGNANTS / À plus de 80 ans cet ancien instituteur continue de donner des cours

Publié

on

À plus de 80 ans cet ancien instituteur continue de donner des cours à ses petits enfants à la maison. Comme quoi on demeurre enseignant toute sa vie. Et comme l’a si bien dit l’ancien Président Français François Mitterrand » être enseignant,ce n’est pas un choix de carrière,c’est un choix de vie ».Hommage à tous les enseignants.

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Covid-19 : les Coges du Bounkani invités à offrir des kits de protection dans les écoles

Publié

on

Le préfet de la région du Bounkani, Joseph Kpan Droh invite les comités de gestion (Coges) à faire en sorte que les kits de protection contre la Covid19 soient acquis dans chaque école.

M. Droh a été saisi du fait que dans de nombreux établissements de la région, le matériel de protection des élèves et du personnel enseignant contre la maladie est quasi inexistant.

Au cours d’une réunion qu’il a convoquée en toute urgence à son cabinet, lundi, il a invité les acteurs de la communauté éducative locale notamment les Coges à s’impliquer dans la lutte contre la pandémie pour une saine réouverture des établissements.

”Je demande aux Coges de mettre en place des systèmes de lavage de mains dans les établissements scolaires et à aider les parents d’élèves à acquérir des cache-nez pour leurs enfants” a-t-il exhorté.

En avril le président du Coges du lycée moderne de Bouna, Ouattara Mohamed Junior a fait des dons en matériel de protection aux personnels de cet établissement ainsi qu’à la direction régionale de l’Education nationale de Bouna.

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Covid-19 : Les écoles des zones rurales du Bounkani dépourvues de kits de protection

Publié

on

Les écoles primaires des zones rurales dans la région du Bounkani ne sont pas dotées en matériels de protection contre la Covid19.

Ces écoles ont ouvert mais élèves et enseignants n’ont pas de seaux à robinet, de gel hydroalcooliques encore moins de cache-nez.

Certains enseignants disent déplorer cette situation. L’information a été remontée au niveau des autorités éducatives de la région qui ont fait savoir qu’elles sont à pied d’œuvre pour procéder dans les prochains jours à la distribution gratuite de cache-nez aux enseignants de ces localités.

La reprise des cours est encore timide dans la région du Bounkani, un constat qui s’explique par le fait que les mesures sécuritaires dans les écoles sont inexistantes.

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Covid-19 : des acteurs du secteur éducatif à Niakara méfiants de leurs collègues rentrés d’Abidjan

Publié

on

Des membres du personnel de l’administration scolaire et des enseignants ainsi que des élèves des établissements scolaires du primaire et du secondaire de Niakara et des parents d’élèves ont dit éprouver désormais une crainte à l’égard des acteurs du système éducatif, entrés récemment d’Abidjan, sous le prétexte de “l’enregistrement en cascade” à l’intérieur du pays dans leurs rangs.

“Je les évite parce qu’on ne sait vraiment pas parmi nos collègues et élèves venus récemment d’Abidjan, qui est sain ou qui ne l’est pas, et l’administration ne leur demande pas de rester chez eux jusqu’à quatorze jours au moins”, s’est étonné, lundi, un enseignant du lycée municipal Henri Konan Bédié de Niakara.

D’autres membres des personnels administratifs et enseignants des établissements scolaires du primaire et du secondaire du département ont estimé que “les cas confirmés de personnes atteintes de la Covid-19, qu’enregistre le secteur éducatif à l’intérieur du pays, devait contraindre les responsables locaux à prendre une décision de circonstance”.

Des administratifs, enseignants, élèves et parents d’élèves, restés dans le département de Niakara durant la période de fermeture des classes due à la crise sanitaire disent avoir peur “de tout contact” avec leurs collègues rentrés d’Abidjan.

” Identifier ceux qui rentrent d’Abidjan et surtout leur demander de rester chez eux sur un peu plus d’une dizaine de jours serait envisageable car cela éviterait d’exposer tout le monde et ramènerait la sérénité et la confiance”, a suggéré un parent d’élève, Daouda Ouattara, 56 ans.

La région sanitaire du Hambol a enregistré son premier cas confirmé de Coronavirus le mercredi 20 mai. Il s’agit d’un fonctionnaire de l’administration scolaire de la ville de Katiola rentré d’Abidjan sans le résultat de son test de dépistage effectué, dans le cadre de la reprise des activités pédagogiques fixée au 18 mai, rappelle-t-on.

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 305 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons