Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Enseignement technique : 85 nouveaux diplômés de Hetec s’offrent au marché de l’empoi

Publié

on

Quatre-vingt-cinq étudiants diplômés des cycles Dts (diplôme du technicien supérieur, Bac+2), licence professionnelle (Bac+3) et master professionnelle (Bac+5) ont reçu leurs diplômes des mains du Pr Sangaré Douada, directeur académique du groupe écoles ingénieurs Hetec (haut étude technique et commerciales)

Ces nouveaux diplômés s’offrent ainsi au marché de l’emploi après des années de formations académiques.

La cérémonie de remise a eu lieu au sein de l’établissement, le samedi 27 avril, au plateau-Dokui, en présence de Kourouma Ibrahima, représentant de Mme le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, des parents, amis, personnel administratif et d’étudiants.

Ce fut l’occasion pour le Pr Sangaré de rappeler les performances et les efforts consentis par l’école durant des dernières années pour l’atteinte de leurs objectifs. « Après la réunion du 33e PRED du Cames tenue à Brazzaville en fin novembre 2018, nous avons eu la joie d’apprendre que nos 18 titres avaient tous été accrédités par le cames » a rappelé le professeur.

Tout en remerciant les parents, l’académicien tient en alerte le marché d’emploi qui s’offre aux récipiendaires. « Grâce à cette signature que tous les diplômés de Hetec peuvent travailler partout en Côte d’Ivoire, y compris à la fonction publique et également partout en Afrique dans l’espace cames », a relevé l’enseignant.

Pour le directeur général, Seri Parfait, depuis sa création en novembre 1997, Hetec s’est évertué à mettre en place des offres de formation et des conditions d’études optimales afin de produire des hommes constituant un véritable capital humain en adéquation avec les besoins du marché et capables de créer une plus-value significative pour les entreprises.

L’émissaire du ministre de l’éducation nationale à quant à lui,  témoigné de la belle expérience des acteurs. Selon lui, rien n’est mieux que de la crédibilité de la formation et de l’encadrement.

« Nous marquons notre grande satisfaction. D’ailleurs, c’est une belle expérience et rien n’est crédible que la formation et l’encadrement. Cela montre la qualité du diplôme », a indiqué Ibrahima Kourouma.  Poursuivant, il a exhorté les autres à emboîté le pas. « J’exhorte d’autres ‘écoles privées à suivre l’image de Hetec ».

Koné Tima, au nom des récipiendaires a tenu à remercier leurs maîtres qui n’ont aménagé aucun effort pour la brillante étape marquant leur parcours de cycle. Notons que, ce sont au total 85 étudiants de toutes filières confondues qui ont été diplômés.

SOURCE: (fratmat.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / La grève de la COSEFCI suit son cours dans l’Agneby-Tiassa

Publié

on

La grève décrétée au niveau national par la Coalition des syndicats du secteur Education/Formation (COSEFCI) du 28 au 30 janvier, suit bien son cours à Agboville et dans la région, selon le porte-parole régional de la COSEFCI, Koussou Gervais.

Mais il est difficile aujourd’hui de se faire une nette idée du suivi ou non de cette grève à Agboville, compte tenu des violences scolaires qui l’ont précédées et ont, de ce fait, perturbé les cours depuis lundi.

Par contre, cette grève de la COSEFCI intervient, aux dires de Koussou Gervais, pour protester contre le dilatoire du gouvernement quant à la satisfaction de leurs revendications.

Il ajoute qu’après les discussions de Grand-Bassam, il y a sept mois, les propositions ont été remises au Premier ministre pour analyse. Et trois mois avaient été donnés par la COSEFCI à cet effet. Mais depuis lors, rien n’a été fait. C’est ce dilatoire et ce mutisme qui appellent cette grève, a-t-il dit.

La revalorisation de l’indemnité de logement est le point saillant des revendications de la COSEFCI, rappelle-t-on.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / La grève de la COSEFCI non suivie à Sikensi

Publié

on

Le mot d’ordre de grève lancé par la Coalition du secteur éducation/formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI) qui devait se tenir à partir de ce mardi dans les écoles sur trois jours, n’est pas suivie à Sikensi, a constaté l’AIP.

Des responsables locaux du Réseau des instituteurs de Côte d’Ivoire(RICI), membre de la COSEFCI, joints par l’AIP,  étaient en classe et dispensaient les cours à leurs élèves.

A les entendre, ils reprendront la grève à condition que leurs collègues “pour qui ils luttent” les rejoignent sur le théâtre du combat.

Au Lycée municipal de Sikensi, les cours se déroulent normalement, comme confirmé par le proviseur de l’établissement Diomandé Zibo Sopoude et un leader d’un autre syndicat non en grève.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Les enseignants de Kong boycottent le mot d’ordre de grève lancé par la COSEFCI

Publié

on

La grève des enseignants lancée par la Coalition du secteur éducation/formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI) dans tous les établissements publics du pays n’est pas suivie à Kong.

Selon le mot d’ordre de grève lancé dimanche à Yopougon (Abidjan Ouest) par le porte-parole de la faîtière, Hidry Ako Nomel, ce mouvement devait être observé de mardi à jeudi, sur l’ensemble du territoire ivoirien.

Mardi matin, les enseignants de Kong se sont rendus dans les différentes classes pour dispenser les cours comme à l’accoutumée, a constaté l’AIP.

Contrairement au mouvement de grève de l’année scolaire précédente qui a paralysé toute l’école à Kong , certains enseignants sous le couvert de l’anonymat disent cette fois-ci tirer beaucoup de leçons.

Lors de la cérémonie de présentation de vœux du nouvel an, le préfet de Kong, Soumahoro Soualiho a demandé à tous les responsables syndicaux de privilégier le dialogue en de pareille circonstance.

La rédaction / AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 038 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons