Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Education / France – Meaux : ouverture d’un Institut de formation en masso-kinésithérapie

Publié

on

Ce mardi 9 juin 2020, le département de Seine-et-Marne, et plus précisément la ville de Meaux, a validé l’ouverture d’un nouvel institut de formation en masso-kinésithérapie. Dès septembre 2020, des étudiants venant de Paces, de licence de Staps ou de BTS pourront préparer le diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute au sein de l’IFMK-EF (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de l’Est Francilien).

Le conseil régional a réparti 58 places pour cette formation en Île-de-France: 29 à l’IFMK-EF et 29 à l’UPEC (Université Paris Est Créteil). «C’est avec fierté que nous lancerons cet Institut qui apparaît à nos yeux, comme une reconnaissance suprême», se réjouit Gérard Hermant, directeur du Pôle euro-universitaire de santé intégrant ce nouvel institut. Cette formation appartient désormais à un territoire comprenant un organisme de formation santé-social, une prépa paramédicale, une école de langue et un Institut de formation en psychomotricité. Ce rattachement correspond aux volontés exprimées par le ministère de la Santé de favoriser les approches transversales et l’interdisciplinarité.

Martial Delaire, futur directeur de l’IFMK EF déclare: «Ancré dans le territoire, l’ambition du projet pédagogique de l’IFMK EF est de développer chez les étudiants futurs professionnels de santé, une démarche rigoureuse tournée vers l’innovation et de les former à l’esprit critique. Ceci sans nier la place prépondérante que représente l’apprentissage technologique et pratique de la kinésithérapie.»

Source : etudiant.lefigaro

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Bac 2020: comment va se dérouler la session de septembre

Publié

on

La session de remplacement se tiendra du 3 au 10 septembre 2020 pour les candidats qui n’ont pas obtenu le bac via le contrôle continu.

Si certains s’apprêtent à recevoir leurs résultats du bac ce mardi 7 septembre, d’autres se préparent à passer leur été le nez dans les cahiers. En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, les modalités du baccalauréat ont changé cette année. Le 3 avril dernier, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la suppression des épreuves finales du bac.

L’attribution du précieux sésame aux élèves s’est faite sur la base du livret scolaire et du contrôle continu, suivie d’une harmonisation des résultats par un jury. Mais tous les candidats n’ont pas pu obtenir leur diplôme par le biais de cette évaluation inédite, et seront donc conviés à participer à la session de remplacement au mois de septembre.

Source : etudiant.lefigaro.fr

 

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Suisse / Covid-19: 360 élèves et 50 professeurs «en quarantaine» en Suisse

Publié

on

Plusieurs cas de Covid-19 ont été diagnostiqués dans les écoles secondaires des petites communes des Breuleux et de la Haute-Sorne.

Les autorités sanitaires du canton suisse du Jura ont placé «en quarantaine» 360 élèves et leurs 50 professeurs après la découverte de plusieurs cas de Covid-19. Les écoles secondaires des petites communes des Breuleux (environ 1600 habitants) et de la Haute-Sorne (quelque 7000 habitants), situées non loin de la frontière française au nord-ouest de la Suisse, ont fermé la semaine passée. Dans le premier établissement, trois enseignants et un élève ont été testés positifs au coronavirus, tandis que quatre cas sont avérés à Haute-Sorne.

Source : lefigaro.fr

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Bénin / Cep 2020 : Salimane Karimou exige le respect des gestes barrières

Publié

on

Dans un contexte de pandémie, aucune mesure n’est à banaliser. A travers une note de service de ce 02 Juillet, le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou invite les chefs centres et les surveillants de salles de l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (Cep) au respect strict des mesures pour éviter le risque de contamination du coronavirus aux candidats. L’utilisation du gel hydro-alcoolique, le port des masques de protection, le respect de la mesure de distanciation sociale et le respect du livret de bord du chef centre sont les mesures à prendre pour le déroulement de cet examen

Source : acotonou.com

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 319 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons