Connecte-toi avec nous

ACTUALITE INTERNATIONALE

Education / France – Écoles, collèges: le protocole sanitaire va être allégé

Publié

on

Les écoles et collèges rouvriront pour tous à partir du 22 juin, avec une présence «obligatoire» des élèves et des mesures sanitaires allégées.

Dès ce lundi 22 juin, tous les écoliers et les collégiens retourneront en classe. Pour les accueillir le plus facilement possible tout évitant la propagation du Covid-19 entre les élèves et les équipes pédagogiques, le protocole sanitaire mis en place le 3 mai dernier va être allégé.

Selon un document provisoire consulté par l’AFP, qui circule au sein des personnels de l’Éducation nationale et doit encore être finalisé, à l’école maternelle, entre les élèves d’une même classe ou d’un même groupe, «aucune règle de distanciation ne s’impose» plus, que ce soit dans les espaces clos ou extérieurs. La distanciation physique doit en revanche être «maintenue entre les élèves de groupes différents».

La classe à l’air libre organisée à l’école

Dans les écoles élémentaires et les collèges, une distanciation physique «d’au moins un mètre s’applique dans les espaces clos (dont la salle de classe)», entre l’enseignant et les élèves ainsi qu’entre les élèves quand ils sont côte à côte ou face à face. En revanche, elle «ne s’applique pas dans les espaces extérieurs entre élèves d’une même classe ou d’un même groupe, y compris pour les activités sportives».

Dans les écoles élémentaires, «l’organisation de la classe à l’air libre est donc encouragée». «En outre, si le mobilier des salles de classe ne permet pas de respecter la distanciation physique, tous les espaces de l’établissement peuvent être mobilisés (CDI, salles informatiques…), y compris pour proposer d’autres activités», est-il écrit.

Masques et lavage des mains

Selon un document également consulté par BFM TV, pour les enseignants, le port du masque ne serait plus obligatoire s’ils respectent la distance d’un mètre avec chaque élève. Toutefois, en dehors des temps de classe, le masque serait recommandé. «Lorsque le masque n’est pas utilisé, il peut être soit suspendu à une accroche isolée, soit replié sans contacts extérieur/intérieur (ne pas le rouler) et stocké dans une pochette individuelle», indiquerait le protocole consulté par BFM TV.

Pour se laver les mains au lavabo, les élèves ne seraient plus obligés de tenir une distanciation physique avec leurs camarades d’une même classe ou d’un même groupe.

Dans les établissements, les accompagnateurs et intervenants extérieurs seraient de nouveau autorisés à entrer dans les bâtiments scolaires, à condition qu’ils portent «un masque grand public» et «après nettoyage ou désinfection des mains».

Un nettoyage quotidien

Concernant le nettoyage des locaux, il devrait être effectué sur les sols et les grandes surfaces telles que les tables et les bureaux» au minimum une fois par jour». Les tables du réfectoire seraient quant à elles «nettoyées et désinfectées après chaque service».

A l’extérieur, «l’accès aux jeux, aux bancs, aux espaces collectifs est autorisé si un nettoyage quotidien est assuré (ou après une période sans utilisation d’environ 12 heures)», ajouterait le texte. Les ballons, jeux, livres, journaux, journaux ou encore crayons pourraient être partagés au sein d’un même groupe ou d’une même classe si une désinfection quotidienne est assurée, «ou que les objets sont isolés 24 h avant réutilisation».

Une présence des élèves «obligatoire»

Dimanche, le président Emmanuel Macron avait annoncé que crèches, écoles et collèges rouvriraient pour tous à partir du 22 juin, avec une présence «obligatoire» des élèves. Ce retour ne serait toutefois possible que grâce à l’assouplissement du protocole sanitaire qui a encadré de façon stricte, dès le 11 mai, la réouverture des écoles.

Après l’annonce de ce retour à la normale, de nombreux directeurs d’école ont fait état de doutes sur la possibilité d’accueillir tous les élèves avec un protocole qui, malgré l’assouplissement prévu, reste contraignant.

Source : etudiant.lefigaro

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE INTERNATIONALE

France / Bac 2020: comment va se dérouler la session de septembre

Publié

on

La session de remplacement se tiendra du 3 au 10 septembre 2020 pour les candidats qui n’ont pas obtenu le bac via le contrôle continu.

Si certains s’apprêtent à recevoir leurs résultats du bac ce mardi 7 septembre, d’autres se préparent à passer leur été le nez dans les cahiers. En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, les modalités du baccalauréat ont changé cette année. Le 3 avril dernier, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la suppression des épreuves finales du bac.

L’attribution du précieux sésame aux élèves s’est faite sur la base du livret scolaire et du contrôle continu, suivie d’une harmonisation des résultats par un jury. Mais tous les candidats n’ont pas pu obtenir leur diplôme par le biais de cette évaluation inédite, et seront donc conviés à participer à la session de remplacement au mois de septembre.

Source : etudiant.lefigaro.fr

 

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Suisse / Covid-19: 360 élèves et 50 professeurs «en quarantaine» en Suisse

Publié

on

Plusieurs cas de Covid-19 ont été diagnostiqués dans les écoles secondaires des petites communes des Breuleux et de la Haute-Sorne.

Les autorités sanitaires du canton suisse du Jura ont placé «en quarantaine» 360 élèves et leurs 50 professeurs après la découverte de plusieurs cas de Covid-19. Les écoles secondaires des petites communes des Breuleux (environ 1600 habitants) et de la Haute-Sorne (quelque 7000 habitants), situées non loin de la frontière française au nord-ouest de la Suisse, ont fermé la semaine passée. Dans le premier établissement, trois enseignants et un élève ont été testés positifs au coronavirus, tandis que quatre cas sont avérés à Haute-Sorne.

Source : lefigaro.fr

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE INTERNATIONALE

Bénin / Cep 2020 : Salimane Karimou exige le respect des gestes barrières

Publié

on

Dans un contexte de pandémie, aucune mesure n’est à banaliser. A travers une note de service de ce 02 Juillet, le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou invite les chefs centres et les surveillants de salles de l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (Cep) au respect strict des mesures pour éviter le risque de contamination du coronavirus aux candidats. L’utilisation du gel hydro-alcoolique, le port des masques de protection, le respect de la mesure de distanciation sociale et le respect du livret de bord du chef centre sont les mesures à prendre pour le déroulement de cet examen

Source : acotonou.com

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 319 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons