Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire: San Pedro, décès de l’enseignant tabassé par les gendarmes, face à d’éventuelle manifestation, les autorités appellent au calme

Publié

on

L’enseignant de SVT au lycée moderne Inagohi de San Pedro (Sud-ouest), Yéo Nababin tabassé par des gendarmes en début du mois, a finalement succombé à ses blessures, vendredi dernier, a-t-on appris de sources concordantes.

Avec ce décès, faut-il craindre de nouveaux mouvements de mécontentements, d’autant plus qu’ au lendemain des incidents qui ont précédé sa mort, les cours avaient été suspendus lundi dernier jusqu’à nouvel ordre par l’ensemble des syndicats des enseignants dans toutes les écoles publiques et privées pour dénoncer le mauvais comportement des gendarmes.
De plus, dans la foulée, un instituteur avait également été tabassé par des gendarmes, puis des élèves s’en étaient pris à des forces de l’ordre.

Selon des informations en notre possession, le corps préfectoral de la cité portuaire a organisé une rencontre avec les enseignants et le représentant des élèves pour décrisper l’atmosphère tendue et appeler à la reprise des cours ce lundi dans tous les établissements scolaires de San Pedro.

Espérons que cet appel ait un écho favorable auprès des enseignants et surtout des élèves qui ont annoncé des manifestations en début de semaine dans toute la ville, a-t-on également appris.
Pour rappel, Yéo Nababin,enseignant de SVT au lycée Inagohi de San Pedro avait été tabassé par des gendarmes, puis conduit au poste, suite à un malentendu sur une voiture Mercedes dans un garage dont l’enseignant a ouvert par mégarde le coffre-arrière croyant que c’est le sien, alors qu’il appartenait un officier de la gendarmerie, ce qu’ont trouvé suspect les forces de l’ordre présents sur les lieux.

En dépit des explications de l’enseignant qui a décliné son identité, les gendarmes l’ont violenté et conduit au poste. Le professeur de SVT avait par la suite indiqué vouloir porter plainte.

koaci.com

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Rencontre MESRS- Fondateurs de Grandes écoles privées

Publié

on

Vendredi 22 mai 2020 – Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, a reçu à son cabinet, les fondateurs des Grandes écoles privées, réunis au sein de l’Union Patronale de l’Enseignement Supérieur Privé (UPESUP). L’ordre du jour a porté sur la continuité pédagogique post Covid-19. Les questions portent sur les enseignements dispensés, le taux des cours effectués, l’organisation du BTS, la conduite à tenir pour le respect du calendrier annuel ont été abordées. Les fondateurs ont sollicité l’aide de la tutelle pour pouvoir respecter les mesures barrières.

 

Source : enseignement.superieur

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Covid-19 : Le lycée moderne de Bonon reçoit des kits d’hygiène

Publié

on

Le Conseil régional de la Marahoué et le Comité de gestion scolaire (Coges) ont offert, mardi, du matériel sanitaire au lycée moderne de Bonon, pour encourager au respect des mesures barrières engagées pour la lutte contre la Covid-19, dans le cadre de la réouverture des établissements scolaires.

Ont été offerts, six seaux, 33 cache-nez, 10 kg de savon en grain, cinq litres d’eau de javel et cinq pots de gel hydro-alcoolique.

Le proviseur du lycée moderne de Bonon, Effoué Eponon, a remercié les donateurs pour l’intérêt qu’ils portent à l’école tout en jugeant insuffisants ces don au regard des besoins exprimés par son établissement.

L’école ivoirienne a dû fermer durant deux mois, afin d’éviter la propagation du Coronavirus en Côte d’Ivoire. Avec le retour à l’école pour certaines classes, les établissements doivent être accompagnés de kits sanitaires pour le respect des mesures barrières que sont la distanciation sociale, le lavage systématique des mains avec du savon, l’utilisation de gel hydroalcoolique et le port de masque de protection.

 

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Covid-19 : Les syndicats du secteur éducation-formation désertent les classes

Publié

on

Les syndicats du secteur éducation-formation de Yamoussoukro ont appelé mercredi à un arrêt total des cours dans la ville à compter de vendredi en vue « d’interpeller » les autorités et « dénoncer leur attitude » face à la gestion d’un cas suspect de contamination à la Covid-19.

Selon les syndicalistes, un élève en classe de Tle au lycée scientifique, en provenance d’Abidjan, aurait été déclaré positif au Covid-19. Malgré son état, l’apprenant aurait pris part à des cours depuis la reprise souhaitée par les autorités ivoiriennes.

Cette information, qui n’a pas encore été confirmée par le comité local de lutte contre les épidémies, a pourtant fait le tour de la ville et renforcé la psychose créée par le retour massif des « Abidjanais ».

Le lycée scientifique ainsi que les lycées mixtes 1 et 2 ont ainsi été désertés par les enseignants par peur de propagation de la maladie.

« Chacun est responsable de sa sécurité sanitaire devant le danger qui guette. Ceux qui veulent faire cours peuvent aller dans les classes mais nous, nous ne pouvons pas demander à nos membres de prendre de si gros risques », a déclaré un membre de la plateforme des syndicats, Lida Jean-François.

 

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 301 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons