Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Recensement général de la population et de l’habitat : Le BTPR recrute 35900 agents, voici les conditions

Publié

on

Dans le cadre du Recensement général de la population et de l’habitat (Rp 2020), le Bureau technique permanent du recensement (Btpr) recrute 35900 agents.

Pour faire acte de candidature, il faut, entre autres, être Ivoirien ; être âgé de 18 ans au minimum et de 45 ans au maximum, au moment du dépôt du dossier de candidature ; avoir un niveau d’étude minimum de la classe de première dans l’enseignement général ou technique et savoir utiliser une tablette informatique ou un smartphone.

Le candidat doit avoir une expérience professionnelle en collecte de données : avoir une connaissance en logiciel bureautique ; être en bonne santé physique, mentale et intellectuelle ; être libre de tout engagement sur la période d’Avril à Mai 2020 et surtout être capable de travailler en équipe et sous pression.

Les dossiers de candidature doivent être postés sur le site du 15 au 28 Février 2020 à minuit délai de rigueur. L’heure de l’enregistrement faisant foi. Toutefois, pour les régions sans couverture d’internet, les postulants doivent faire enregistrer leurs dossiers de candidature auprès d’un agent désigné à cet effet dans les chefs-lieux de sous-préfecture du 15 au 28 Février 2020, de 7h30 à 16h30, délai de rigueur.

Voici la liste des éléments constituant le dossier de candidature

-Une lettre de motivation adressée au directeur général de l’INS (Institut National de la Statistique);

-Un Curriculum Vitae;

-Une photocopie de diplôme légalisée ou de tout autre document attestant du niveau première dans l’enseignement général ou technique;

-Une photocopie du titre d’identité légal (Carte Nationale d’Identité, Attestation d’Identité, Passeport).

Source : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Aka Aouélé à propos du vaccin du coronavirus : « l’Etat ne s’est engagé dans aucun essai »

Publié

on

Le ministre ivoirien de la Santé, Aka Aouélé, réagit aux rumeurs relatives au test des vaccins contre la maladie à coronavirus (COVID-19).

Depuis quelques jours, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux invitant la population à refuser tout vaccin administré dans les hôpitaux et centres de santé, sous le prétexte que ces vaccins sont des tests effectués contre la maladie à coronavirus (COVID-19).

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique tient à démentir formellement de tels propos mensongers et diffamatoires qui tendent à mettre à mal tous les efforts consentis par la population et le Gouvernement de Côte d’Ivoire, dans la lutte contre les maladies évitables par la vaccination, et rassure que notre pays ne s’est engagé dans aucun essai de vaccin contre le COVID-19. Et sur ce sujet, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’est voulue claire, en indiquant qu’aucun test n’est en expérimentation en Afrique.

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique informe la population que la vaccination qui se fait dans les hôpitaux, centres de santé, lieux publics et parfois dans les ménages rentre dans le cadre de la vaccination gratuite pilotée par le Programme Elargi de Vaccination (PEV) à l’intention des enfants de 0 à 11 mois, des filles de 09 ans et des femmes enceintes.

Ces vaccinations légales et officielles sont exécutées par des agents qualifiés du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique sous la supervision des Directeurs Régionaux et Départementaux, concernent les maladies suivantes : la Tuberculose, la Diphtérie, le Tétanos, la Coqueluche, la Poliomyélite, la Rougeole, la Rubéole, la Fièvre jaune, l’Hépatite B, les Infections respiratoires, les Méningites bactériennes, les Diarrhées à rotavirus et le cancer du col de l’utérus.

Il est donc impérieux de maintenir la continuité de la vaccination de routine au risque de voir notre pays faire face à nouveau à d’autres épidémies chez les enfants et d’autres groupes vulnérables. Une telle éventualité pourrait éprouver davantage le pays déjà mis à rude épreuve par le COVID-19.

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique invite donc la population à préserver les acquis obtenus dans cette lutte laborieuse contre les maladies sus-citées. Toutes les dispositions seront prises au niveau des centres de santé et des hôpitaux afin de respecter les gestes barrières et faciliter la vaccination.

 

Source : yeclo

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Coronavirus : premier cas confirmé à Bouaflé

Publié

on

Un premier cas du Coronavirus COVID-19 a été confirmé à Bouaflé, a confié ce 8 avril 2020, le directeur départemental de la Santé, Dr Djè Hyacinthe.

« Le cas que nous avons prélevé et déposé à Abidjan est positif du COVID-19 », a indiqué Dr Djè, joint au téléphone par l’AIP. Il a précisé que ce porteur, âgé de 51 ans est un opérateur économique français qui vit avec son épouse à Bouaflé et qui a séjourné en France durant un mois (du 13 février au 14 mars 2020).

« Nous avons été alerté le 30 mars. Le 27 mars déjà, il faisait la fièvre, selon les informations recueillies. Nous avons donc fait le prélèvement », a-t-il ajouté, rassurant qu’en attendant le résultat, tous les sujets qui ont eu un contact avec le porteur ont été mis en quarantaine.

Dr Djè Hyacinthe a invité les populations à ne pas s’alarmer, tout en leur demandant de respecter strictement les mesures barrières prises par le gouvernement.

 

Source : yeclo

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Covid-19: Des kits de protection offerts au lycée moderne et à la DRENET de Bouna

Publié

on

Le comité de gestion (COGES) du lycée moderne de Bouna, présidé par Ouattara Mohamed Junior, a fait mardi des dons en matériel de protection aux personnels de la direction régionale de l’Education nationale (DRENET) de Bouna et au lycée le moderne pour faire face à la pandémie à coronavirus (COVID-19).

Ce sont 20 seaux à robinet, 20 petits seaux à rincer, des gels hydroalcooliques et du Javel. M. Ouattara a souligné que ce geste est une sensibilisation et un appui aux efforts menés par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

”Nous avons voulu, à travers cet acte, faire des actions de sensibilisation pour dire à la fois aux enfants parents d’élèves et l’administration qu’il faut respecter les mesures édictées par le gouvernement”, a-t-il indiqué.

Les kits ont été réceptionnés par Sylla Boubacar, représentant du directeur régional, qui a exprimé toute sa gratitude au donateur. Pour le cas spécifique du lycée moderne, le président du Coges a fait savoir que ces kits seront posés devant chacun des 11 bâtiments que compte l’établissement afin de permettre aux élèves d’accéder aux classes après le lavage systématique des mains, un geste qui, pour lui, doit être désormais un réflexe pour les apprenants.

 

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 211 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons