Connecte-toi avec nous

ECHO ÉCOLES – LYCÉES ...

Côte d’Ivoire: Frais complémentaires dans les établissements privés : Le RIP-EPT n’en veut plus et lance une pétition

Publié

on

Les membres du bureau local du Réseau Ivoirien Pour la Promotion de l’Education( RIP-EPT) de Bouaké, dirigé par son président Oumar OUATTARA ont lancé le samedi 27 avril 2019 dans les bureaux de l’ONG Action Social pour la Paix( ONG-AS PAIX) de Bouaké au cours d’une conférence de presse , une pétition pour  la suppression des frais  complémentaires en Côte d’Ivoire.

Selon le président Oumar OUATTARA, l’objectif de cette pétition est de recueillir la,position des populations relativement à la suppression des frais complémentaires exigés aux parents des élèves affectés, par l’État, dans les établissements scolaires  privés laïcs et confessionnels de Côte d’Ivoire.

Elle se déroulera sur la période du 11 mars au 30 avril sur l’ensemble du territoire national où chaque comité local, au nombre de 9 doit enregistrer au moins 9 millions de signatures.
À Bouaké, après le démarrage de la pétition le 12 avril 2019, le comité local enregistre à ce jour moins de 500 milles signataires.

Il a donc exhorté les parents ,victimes de cette pratique à se mobiliser pour cette signature afin de recueillir des millions de signatures.

Le président local duRIP-EPT de Bouaké, Oumar OUATTARA a d’abord présenté le contexte de la signature de cette pétition en ces terme.

« l’État de Côte d’Ivoire afin d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie a décidé de rendre l’école l’école obligatoire pour les enfants ou jeunes de 6 à 16 ans en adoptant un cadre réglementaire et juridique en 2015.

Cependant face au défi d’orienter et d’affecter tous les enfants admis en classe de 6ème ou en classe de seconde se dresse un autre défi plus complexe et plus oppressant pour les parents des enfants orientés ou affectés dans les établissements privés: payer les frais complémentaires, c’est-à-dire le complément de la scolarité que les parents de l’élève affecté devront payer lorsque les frais de scolarité pratiqués par l’établissement scolaire privé sont supérieurs à l’allocation octroyé par l’État à l’établissement scolaire privé qui accueille l’élève affecté ou orienté. », a-t-il présenté.

Pour le président Oumar OUATTARA, l’État débourse au moins 120.000 francs CFA et 140.000 CFA pour les élèves affectés au premier et second cycle,dans la mesure où le non paiement de ces frais r complémentaires peuvent avoir des conséquences immédiates comme la non admission de l’élève en classe,donc à l’abandon de la scolarité.

SOURCE: (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Levée de corps à Ivosep du jeune ANI Guibahi Laurent qui avait été retrouvé mort dans le train d’atterrissage d’un avion

Publié

on

Levée de corps à Ivosep du jeune ANI Guibahi Laurent qui avait été retrouvé mort dans le train d’atterrissage d’un avion le 8 janvier dernier à Paris en provenance d’Abidjan.

Source : 7info.ci

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Le Maroc abritera, du 19 au 29 juillet 2020 à Ifrane, le « WISCI GIRLS STEAM CAMP »

Publié

on

Le Maroc abritera, du 19 au 29 juillet 2020 à Ifrane, le « WISCI GIRLS STEAM CAMP », plus connu sous le nom « WiSci Camp – Women in Science Camp », visant à promouvoir les STEAM (Sciences, Technologies, Ingénierie, Arts et Mathématiques) auprès des lycéennes et à leur permettre d’accéder à des opportunités de mentorat et de formation en leadership.

Promu par l’initiative Girl Up de la Fondation des Nations-Unies, en partenariat avec le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et des acteurs de premier rang du secteur privé américain, ce camp d’été scientifique sera organisé en étroite collaboration avec le Ministère d’Education, l’Ambassade des Etats-Unis, Millennium Challenge Corporation (MCC), l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) et l’Agence Millennium Challenge Account-Cote d’Ivoire (MCA-Cote d’Ivoire).
Durant le WiSci Camp, 100 élèves filles dans le cycle secondaire, originaires du Maroc, des Etats-Unis d’Amérique et de la Côte d’ivoire, bénéficieront d’un programme de formation intensif en sciences et technologies. Ce programme sera ponctué par l’organisation de plusieurs ateliers pratiques sur le coding, la biologie, la cartographie et l’imagerie satellitaire, l’information géo-spatiale, etc…). Ces ateliers serontanimés par des experts nationaux et internationaux qui ont été mobilisés par les organisations partenaires, telles que Google et Caterpillar.

Organisé auparavant en Namibie (2018), en Géorgie (2018) et en Estonie (2019) au profit de 500 filles issues de 20 pays, le WiSci Camp vise également à promouvoir la communication et la compréhension interculturelles.

L’édition marocaine du WiSci Camp viendra, en outre, appuyer les efforts déployés par le Gouvernement Ivoirien en matière de réforme du système d’éducation et de formation et plus particulièrement les actions initiées dans le cadre du programme Compact. La Côte d’Ivoire a signé avec le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique à travers le Millenium Challenge Corporation (MCC), un accord de don d’un montant de 524 740 000 dollars.

Le financement du MCC vise à rendre opérationnel les initiatives ou programmes visant à développer et à renforcer les compétences et l’intérêt des filles pour les carrières dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie, des arts et du design, et des mathématiques, dans le cadre de la sous-activité « Politique de genre dans l’éducation et renforcement institutionnel » du Compact-Côte d’Ivoire. Cette initiative soutient l’engagement la Direction de l’Egalité, de l’Equité et du Genre (DEEG) du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, en faveur de l’inclusion des femmes et de l’amélioration des possibilités d’éducation pour les femmes et les filles.

Dans cette perspective, le MCA-Cote d’Ivoire offrira des bourses (prises en charge) pour que 20 filles Ivoiriennes et 2 ou 3 enseignants-encadreurs puissent participer au camp WiSci 2020 au Maroc.

Ce permettra de doter les élèves bénéficiaires des compétences et des connaissances nécessaires pour poursuivre et réussir des carrières scientifiques, de développer leur potentiel de leadership et de leur permettre d’explorer l’utilisation de la technologie à des fins bénéfiques et d’être au contact du monde professionnel. Le camp permettra également une autonomisation des filles par une formation intensive au leadership. L’objectif est d’influencer positivement les jeunes à risque dans leurs communautés par le biais de l’engagement dans des sujets liés à STEAM.

Le programme offrira également aux participants des opportunités, à la fois dans le cadre du programme d’études et dans les activités sociales après les cours, d’échanger leurs points de vue sur leur identité culturelle avec les autres participants du camp et de favoriser la compréhension mutuelle.

Les inscriptions sont ouvertes du 11 février au 31 mars 2020 à minuit. Outre la lettre de recommandation remise par un enseignant, le dossier déposé est composé d’une vidéo et d’un formulaire à renseigner en anglais, ce qui permettra à chaque candidate de mettre en exergue ses motivations et ses aspirations académiques et professionnelles et d’expliquer si elle a éventuellement développé un projet d’étude scientifique. Les candidatures seront examinées ultérieurement par un comité de sélection comprenant des représentants des organisateurs.

Postulez maintenant et décrochez une expérience au Maroc au cœur des STEAM (Sciences, Technologie, Ingénierie, Art, Mathématiques).

Lien d’inscription girlup.org/wisci.

Déroulement du processus de sélection

Qui peut participer ?

– Les élèves filles de nationalité Ivoirienne poursuivant leur cursus académique dans le secondaire ;
– Les élèves filles ayant une forte appétence pour les matières scientifiques et désireuses d’approfondir leurs connaissances dans un environnement interculturel
– Une préférence sera accordée aux élèves filles avec les ressources financières limitées.
– Maîtrise de la langue anglaise fortement souhaitée.

Comment participer ?

– Les élèves intéressées doivent soumettre un dossier de candidature constitué d’une lettre de recommandation et d’une vidéo.
– Chaque candidate devra expliquer ses motivations et ses aspirations académiques et professionnelles futures, et si elle avait éventuellement l’opportunité de développer un projet d’étude scientifique/Projet au profit de la communauté.
– Renseigner toutes les sections du formulaire de candidature sur le lien ……………………………
– Télécharger la vidéo et la lettre de recommandation sur le lien …………………………… – au plus tard le 31 mars 2020.

Source : MENETFP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Une solution digitale ada pour aider la commercialisation des produits d’assurance au Togo

Publié

on

ADA est une application informatique conçue, en vue de faciliter les interactions entre les compagnies d’assurance du Groupe et les banques partenaires d’une part. Et d’autre part, améliorer de manière significative l’environnement de commercialisation des produits d’assurance entre les filiales banques et assurances du Groupe.

Après la Côte d’Ivoire, c’est autour du Togo de bénéficier de cette solution digitale pour assurance.

« Atlantic Business International, holding subsaharienne du Groupe Banque Centrale Populaire, a coordonné à travers sa Direction des Assurances, la mise en œuvre d’une solution digitale dénommée Atlantique Domaine Assurance (ADA), au sein de ses filiales du Togo, GTA Assurances VIE et Banque Atlantique, un an après Atlantique Assurance Vie en Côte d’Ivoire » apprend 7info.

Pour le groupe bancaire panafricain, « L’évènement découle essentiellement de la poursuite des initiatives visant à renforcer le modèle « bancassurance » et garantir la croissance sur ce segment de marché. »

« Parmi les nombreuses fonctionnalités offertes par la solution « ADA » figurent la souscription aux produits d’Assurances, le suivi des productions et des prestations, la gestion électronique des documents par la dématérialisation des bulletins de souscription, la déclaration de Sinistres et le suivi des Prestations à distance » présente-on cette solution.

Le top départ officiel a été donné le 31 janvier dernier, via Visio conférence depuis Abidjan par Ahmed SERHROUCHNI, Directeur des Assurances d’ABI. Les équipes étaient réunies au Togo autour Daniel GALADIMA et du DGA de GTA Assurances Vie, Mabintou TRAORE.

« La généralisation de l’applicatif ADA à tout le réseau d’agences de cette banque marque une avancée significative dans le plan de transformation digitale amorcé par le Groupe et porté par l’ensemble des filiales, traduisant par ailleurs, la dynamique de développement de synergies intra-filiales » a appris 7info.

Source : 7info.ci

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 126 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons