Connecte-toi avec nous

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire/ Agnibilékrou abrite les Journées carrières de la DREN d’Abengourou

Publié

on

La ville d’Agnibilékrou abritera, mercredi et jeudi prochains les Journées carrières de la Direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle d’Abengourou. La décision a été arrêtée jeudi à l’issue d’une réunion préparatoire tenue à la salle multimédia du lycée moderne d’Agnibilékrou. Pour  la directrice régionale, Mme Lekpeli Florence et le directeur du centre d’information et d’orientation (DCIO) d’Abengourou, Gué Amorce, cette délocalisation répond au besoin de rapprocher cette importante activité des élèves de la localité pour faciliter leur choix d’études supérieures. « Les années antérieures les Journées..

SOURCE : (aip.ci)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Reprise des cours à Yamoussoukro après une grève liée au Coronavirus

Publié

on

Les cours ont repris mardi dans les établissements primaires et secondaires de Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, après une grève lancée par les professeurs à la suite de la détection d’un cas de coronavirus chez un élève. « Tout est rentré dans l’ordre. Les enseignants ont pu échanger avec le directeur de la Santé, ils ont été rassurés. Les enfants en contact avec celui testé positif sont sous surveillance, les meures barrière sont respectées partout », a dit à l’AFP Baba Kaké, directeur régional de l’Education nationale. »Nous avons repris les cours ce matin dans toutes les écoles de Yamoussoukro suite à une rencontre hier (lundi) avec le préfet de région, le directeur régional de l’éducation nationale et le directeur régional de la santé » a déclaré à l’AFP Ouly Adama, professeur d’histoire géographie et secrétaire général de la section locale du Syndicat national des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire (SYNESCI). »Le cas de contamination de l’élève a été reconnu par les autorités et tous ses contacts ont été mis sous surveillance. A l’école, il portait un masque et tous les élèves de sa classe en portaient également. Il semble qu’il n’y a donc pas de danger », a-t-il affirmé. »Chaque matin, on prendra la température des élèves de sa classe », a précisé Ouly Adama qui a souligné que « les enseignants n’ont toujours pas eu de kit de protection de la part de l’Etat », une de leurs demandes.L’Education nationale travaille pour trouver des solutions afin de fournir des masques aux professeurs, a assuré M. Baba. Les enseignants avaient lancé un mot d’ordre de grève pour deux semaines, le 22 mai, après la détection d’un cas de coronavirus chez un élève de terminale du lycée scientifique de Yamoussoukro. Il avait fait son test à Abidjan, mais n’avait pas attendu le résultat et était rentré pour la reprise des cours qui avait eu lieu le 18 mai.La Côte d’Ivoire est relativement peut touchée depuis le premier cas en mars. Elle a enregistré 2423 cas positifs et 30 décès, selon le dernier bilan de lundi.

 

Source : MENET-FP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / Un convoi d’élèves quitte Bouaflé pour Abidjan

Publié

on

La direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Bouaflé a organisé, mercredi, un convoi de cinq cars avec à leur bord près de 250 élèves et étudiants.

Ce convoi a quitté Bouaflé aux environs de 10H30mn pour Abidjan, la capitale économique où les cours ont repris depuis lundi après deux mois de fermeture des établissements scolaires due à la maladie à Coronavirus COVID-19.

Les parents ont déploré le non-respect de la distanciation dans les cars. « Le problème de distanciation dans le car n’a pas été respecté. Vraiment, nous déplorons ce cas de situation », a souligné un parent d’élève, Goré Bi Djè Jules.

Les avis des parents sont partagés en ce qui concerne le tarif des cars qui est passé de 5000f à 10000 FCFA. « Le tarif est prenable compte tenu de la situation. Dans les coulisses, on nous fait savoir que le tarif dans les gares est de 15000 F CFA », a indiqué un parent d’élève, Coulibaly Nanga, en fonction à la direction régionale de l’Agriculture de Bouaflé.

« Au moment du départ des enseignants et élèves à Yopougon Figayo, il était dit, 5500 FCFA Abidjan-Bouaflé. A ma grande surprise ici à l’intérieur on parle de 10000 FCFA. Je ne comprends pas. Comme c’est pour mon fils, je me suis plié pour payer la somme, l’enfant étant en classe d’examen », a soutenu M. Goré Bi Djè.

Des élèves ont, pour leur part, exprimé leur volonté d’observer les mesures barrières dans leur école et dans la rue à Abidjan. « Je vais à Abidjan et comme je sais que la COVID-19 y est présente, je ferai l’effort de respecter les mesures barrières afin de ne pas contracter cette maladie », a indiqué l’élève, Goré Bi David en classe de terminale dans un lycée à Abidjan.

Chaque car, pour ce convoi, transportait 50 passagers contre 64 initialement prévus, selon un convoyeur.

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire / COVID-19 : Des thermomètres à infrarouge offerts au CHR de Bondoukou

Publié

on

Le maire de Bondoukou, Koné Hiliassou a offert, mardi des thermomètres à infrarouge au centre hospitalier régional (CHR) de Bondoukou dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus.

Selon le directeur départemental de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Beda Bertin, ces thermomètres permettront également de prendre la température des passagers aux corridors de la ville, en attendant l’installation d’un centre de dépistage du COVID-19 dans la région.

Le directeur a profité pour rassurer la population sur le cas de Gouméré, testé positif du COVID-19 qui a été pris immédiatement en charge à Abidjan. Il a invité la population au respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement pour briser la chaîne de contamination de la Pandémie.

Le maire Koné Hiliassou avait offert des dispositifs de lavage de mains à plusieurs établissements scolaires de sa circonscription dans le cadre de la reprise des cours à l’intérieur du pays.

Source : AIP

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 305 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons