Connecte-toi avec nous

DRAME

Abengourou: L’instituteur disparu, retrouvé mort

Publié

on

Le corps de l’infortuné enseignant a été découvert dans la broussaille non loin du lycée moderne d’Abengourou, au nord-ouest de la ville.

Ce qui était tant redouté est malheureusement survenu. L’instituteur porté disparu depuis plusieurs jours dans la ville d’Abengourou, a été retrouvé ce 15 mai 2018, en fin de matinée, sans vie.

Le corps de l’infortuné enseignant a été découvert dans la broussaille non loin du lycée moderne d’Abengourou, au nord-ouest de la ville. Si pour l’heure, les conclusions de l’enquête ouverte par la police, ne sont pas encore connues, tout porte à croire qu’il a été assassiné par des inconnus.

Pour rappel, c’est le 9 mai dernier qu’Anoh Brou, instituteur âgé de 59 ans et tenant une classe de Cm2 au groupe scolaire Boko Kouao Eugène d’Abengourou, a quitté son école peu avant midi. Selon les témoignages, il serait allé à la rencontre d’un certain Ouattara qui lui avait vendu un terrain litigieux. Il s’agissait pour lui de réclamer à ce dernier, la somme de 2 millions de Fcfa, représentant le coût du terrain en question. Un terrain que l’enseignant devait acquérir pour le compte de sa congrégation religieuse.

Depuis ce temps, l’instituteur n’avait plus été revu. Pis, le nommé Ouattara, le vendeur du terrain à controverse, s’est lui aussi fondu dans la nature. En définitive, l’enseignant jugé sans histoires a été retrouvé mort. Les résultats des investigations de la police sont très attendus.

SOURCE : Fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’ivoire / Man : 20 corps découverts dans une fosse près du lycée moderne

Publié

on

Des ossements humains ont été découverts près de la clôture du lycée moderne de Man. Cette découverte de restes humains fait suite aux travaux de terrassement en cours dans le cadre du bitumage de la voirie urbaine de la ville lancés par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly en novembre 2019.

Dans un communiqué rendu public, ce mardi 14 janvier 2020, au soir par le procureur de la république près le tribunal de première instance de Man, Counta Nafissiatou, le parquet confirme la découverte macabre mais précise que, les enquêtes ont permis d’établir le nombre de corps enfouis dans la fausse commune.  »Le 13 janvier 2020, au cours de l’exécution des travaux de bitumage de l’axe préfecture de Man, Bataillon de sécurisation de l’ouest, il a été découvert une fausse commune contenant des restes humains, à proximité de la clôture du lycée moderne 1 de Man.

Une enquête a été immédiatement ouverte par le parquet près le tribunal de première instance de Man. La première constatation faites par les médecins légistes du Centre hospitalier régional de Man ont permis de reconstituer 20 corps à partir de la reconstitution des ossements retrouvés dans ladite fausse.

Les investigations se poursuivent pour identifier lesdits corps et déterminer les cause de la mort », a communiqué le procureur de la république près le tribunal de première instance de Man, Counta Nafissiatou.

Il faut rappeler que Man a été le théâtre d’affrontements violents pendant la rébellion de 2002 entre d’une part les forces de l’ex-rébellion (MJP, MPIGO et MPCI) et loyalistes pour le contrôle de la ville.

Source: fratmat.info

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Cocody lycée technique: Une dame se donne la mort en se jetant du 3e étage

Publié

on

Une dame de 85 ans s’est donnée la mort en se jetant du 3é étaged’un immeuble, a-t-on appris de sources concordantes.

Une dame de 85 ans est morte ce 02 avril 2019, après s’être jetée du 3e étage d’un étage, à Cocody, au quartier Lycée technique. Selon un confrère qui nous a donné cette information, alors qu’il était de passage, aux environs de 11h, il a vu une dame couverte d’une bâche, entourée de policiers et des agents de la Samu (service d’aide d’urgence).

Les parents de la défunte interrogés par le confrère ont confirmé. Mais le doute demeure, en ce qui concerne les motivations à la base de ce suicide.

SOURCE: (fratmat.info)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture

ACTUALITE NATIONALE

Côte d’Ivoire : BEPC 2019, des «microbes» qui tentaient d’agresser des candidats interpellés

Publié

on

Les épreuves physiques du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) session 2019 ont debuté ce lundi.

Descandidats Rechercher candidats du Lycée Classique deCocody Rechercher Cocody ont eu le malheur de croiser le chemin des enfants en conflit avec la loi connu sous l’appellation des microbes.

Armés de couteaux et autres objets tranchants, ils tentaient d’agresser les candidats. Heureusement pour ces derniers, les éléments de l’Escadron de gendarmerie 1/1 Agban en mission de sécurisation des épreuves, ont interpellé quatre voyous. Ils étaient armés de couteaux et autres objets tranchants.

Les présumés «microbes Rechercher microbes » ont été mis à la disposition de la brigade deCocody Rechercher Cocody pour enquête.

SOURCE: (koaci.com)

Facebook / Laisser un commentaire
Partager sur
Continuer la lecture
Publicité

NOS PARTENAIRES

Abonnez-vous à votre newsletters.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à PlaneteSchool et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 031 autres abonnés

VIDÉO À LA UNE

Publicité

Facebook & TWEETER

SUIVEZ-NOUS SUR TWEETER

Publicité

Produits en BOUTIQUE

Produits les mieux notés

Publicité

LES + LUS DE LA SEMAINE

Show Buttons
Hide Buttons